Comment rajeunir ses lèvres en médecine esthétique ?
Comment rajeunir ses lèvres en médecine esthétique ?

Comment rajeunir ses lèvres en médecine esthétique ?

RSS

L'actualité en médecine esthétique à Aix-en-Provence

Retrouvez toutes les actualités du Docteur Luneau en médecine esthétique à Aix-en-Provence. Pour être informé des dernières tendances de la médecine esthétique.

Abonnez-vous à notre chaine YOUTUBE

Comment rajeunir ses lèvres en médecine esthétique ?

La peau des lèvres est très fine. Pour cette raison, elles sont très vite marquées par le vieillissement cutané. Une perte de volume au niveau des lèvres peut être source de nombreux complexes, car le visage prend alors un air plus sévère et plus triste. La médecine esthétique propose cependant différentes solutions à ce problème. Parmi les plus efficaces, l’injection d’acide hyaluronique  dans les lèvres par le Dr Christine Luneau est une méthode garantissant des résultats bluffants mais toujours naturels.

Pourquoi les lèvres du visage perdent leur volume ?

Plusieurs facteurs induisent une perte de volume au niveau des lèvres. Le premier d’entre eux est le vieillissement cutané. Avec l’âge, la peau produit moins d’élastine, de collagène et d’acide hyaluronique, des substances nécessaires au maintien à l’hydratation de la peau. Comme la peau des lèvres est extrêmement fine, celles-ci sont précocement marquées par le relâchement cutané. Elles perdent alors leur volume et deviennent plus plissées.
De même, le vieillissement de l’organisme se traduit par une involution des graisses du visage, accompagnée d’une atrophie des muscles de la mâchoire. Le tiers inférieur du visage est alors soumis à un affaissement progressif, provoquant l’affinement des lèvres, ainsi que la disparition de l’arc de cupidon. 

D’autres facteurs extrinsèques jouent un rôle important. L’hygiène de vie, la consommation de tabac et d’alcool participent à la déshydratation de la peau. De même, l’exposition aux radicaux libres, comme le soleil, les rayons UV et la pollution précipitent les effets du vieillissement cutané.

L’acide hyaluronique pour rajeunir ses lèvres en médecine esthétique

L’acide hyaluronique est une macromolécule naturellement produite par l’organisme. C’est grâce à elle que la peau garde son volume et reste hydratée. Ainsi, il est possible d’injecter de l’acide hyaluronique de synthèse dans différentes zones du visage pour combler les rides et restaurer les volumes affaissés. Cette méthode est particulièrement indiquée pour redessiner les lèvres, leur redonner du galbe et redessiner l’arc de cupidon. Aussi, deux méthodes d’injection sont possibles : 

  • L’injection d’acide hyaluronique pour repulper les lèvres. À cet effet, on utilise une canule (une fine aiguille à bout rond) pour donner de l’épaisseur aux lèvres fines.
  • L’injection d’acide hyaluronique pour donner de la hauteur aux lèvres. Cette méthode, dite “Méthode Russe” ou “Russian Lips”, consiste à injecter des micro doses d'acide hyaluronique verticalement en commençant à la base de la lèvre rouge et en tirant le produit vers l'extérieur. 

Ces deux méthodes sont combinables et peuvent être adaptées aux besoins des patients. L’enjeu principal est d’assurer un résultat naturel, en mesurant la quantité d’acide hyaluronique à injecter. Il faut donc respecter l’harmonie et les proportions naturelles du visage. L’injection d’acide hyaluronique pour rajeunir les lèvres peut être indiquée en complément d’un profiloplastie.

Quels sont les avantages de l’acide hyaluronique pour rajeunir ses lèvres ?

L'acide hyaluronique présente de nombreux avantages. Cette substance est complètement biocompatible et biodégradable. En conséquence, les risques d’intolérances et d’allergies sont quasiment inexistants. L’injection d’acide hyaluronique est un geste très peu invasif et sans douleur. De plus, les résultats garantis sont temporaires, car l’organisme assimile naturellement l’AH en l’espace de quelques mois. 

De même, le degré de réticulation (de fluidité) de l’acide hyaluronique peut être modulé afin de garantir des résultats correspondant aux attentes des patients. Ainsi, un acide fortement réticulé aura un effet plus volumateur et sera plus lentement assimilé, tandis qu’un acide faiblement réticulé permet une mesure plus précise de l’action volumatrice et sera plus rapidement absorbé par l’organisme. L'expertise du médecin esthétique permettra donc de choisir la réticulation optimale.

Enfin, si les résultats ne correspondent pas aux attentes de la patiente, il est possible d’avoir recours à l’hyaluronidase. Une fois injectée, cette enzyme permet de dissoudre complètement l’acide hyaluronique, et ainsi corriger toute imperfection, sans avoir à attendre l’assimilation de l’acide par l’organisme.



Galerie Photos