Cheveux
Cheveux

Chute des cheveux

La chute de cheveux (alopécie), qu'elle soit androgénique chez l'homme comme chez la femme après la ménopause ou liée à divers stress oxydatifs, peut bénéficier de traitements visant à la prévenir, la ralentir et à stimuler la repousse. Pour cela on utilise une technique de mésothérapie combinée à des séances de LED.

Traitement de la chute des cheveux

On injecte au niveau du cuir chevelu une solution polyrevitalisante aux propriétés

  • anti-oxydantes,
  • hydratantes, et ayant un effet stimulatif sur la repousse des cheveux.

La pénétration de ce cocktail se fait par une technique de mésothérapie à l'aide d'un roller muni de minuscules aiguilles qui exercent dans le même temps une stimulation des fibroblastes et des facteurs de croissance par effet mécanique.

Comment se déroule la séance de mésothérapie ?

Après désinfection du cuir chevelu, on y applique le mélange actif et on effectue plusieurs passages consécutifs du roller sur la zone à traiter. Le traitement n'est pas douloureux. Puis une séance de LED est réalisée pour optimiser la relance des fonctions cellulaires, l'amélioration de la micro-circulation locale et un effet anti sébum. On effectue 1 séance tous les 15 jours pendant 3 mois puis 1 séance par mois pendant 4 à 5 mois. Le rythme est ensuite adapté au cas par cas.

Quels sont les résultats après un traitement anti-chute ?

On observe progressivement une diminution de la chute des cheveux rapide, une augmentation de la pousse capillaire au niveau des zones dégarnies ainsi qu'une augmentation de la densité des cheveux en périphérie avec une amélioration de leur qualité (plus brillants, plus élastiques et repigmentés).

Cette technique permet également d'optimiser les résultats des greffes de cheveux.

Consulter les tarifs


Galerie Photos
01 août 2022

Quand voit-on les effets de la cryolipolyse ?

Passé la barrière symbolique des 30 ans, le corps a tendance à subir les effets du temps de manière plus importante et il devient alors plus facile de prendre du poids. De plus, nos modes de vie peuvent rendre la pratique d’une activité...

Lire la suite